Le handi-basketball ou Basket fauteuil (par Maël C et Axel  Albane et Nathan)

Le handisport c’est pour les personnes handicapées.

C’est un peu compliqué pour eux car ils sont en fauteuil

roulant ou avec une jambe en moins.

Les règles du jeu sont presque les mêmes.

Ils peuvent participer et jouer.

Il y a même les jeux paralympiques !

Le frère de Tony Parker a déjà essayé le handibasket.

Ce sont les mêmes règles que le Basket mais la reprise de dribble est autorisée.

Pour jouer il faut des fauteuils roulants et un ballon de basket.

Le basket fauteuil s’adresse à des personnes en situation de handicap touchant à minima la partie inférieure ou supérieure du corps : paraplégie, poliomyélite, amputation…

 

L'escrime (par Kenzo, Diégo, Sören et Allan)

L’escrime est une discipline mixte qui, en compétition, se pratique en fauteuil roulant au fleuret, à l’épée et au sabre. Il existe de plus en plus de sections de handisport au sein des clubs de la fédération française d’escrime.

L’accès au plus grand nombre est favorisé par la mise à disposition des équipements spécifiques (tenue, arme) jusqu’à l’obtention du matériel personnel.

 

Tennis de table handisport (par Victor et Nolhan)

Le tennis de table a remporté 5 médailles aux jeux paralympiques de Rio cette année, dont deux en or grâce à Fabien Lamirault  qui en a remporté une face à un polonais !

La natation (par Adrien et Lorella)

La natation a été la première discipline homologuée par la fédération française handisport. C’est officiel depuis 1960.

Les épreuves de courses sont les suivantes :

-          Les 50, 100, 200 et 400m nage libre

-          Les 50 et 100m dos

-          Les 50 et 100m brasse

-          Les 50 et 100m papillon

-          Les 150m trois nages.

-          Les relais 4x50 et 4x100m nage libre

-          Les relais 4x50 et 4x100m quatre nages.

Il y a un classement selon le type de nage et de handicap :

-          Catégorie S : nage libre, dos et papillon

-          Catégorie SB : brasse

-          Catégorie SM : 4 nages en individuel

-          Il y a des catégories pour les athlètes malvoyants (S 15, SB 15 et SM 15), pour les athlètes aveugles (S 11, SB 11, SM 11) et pour les athlètes malentendants (S 12 et 13, SB 12 et 13, SM 12 et 13).

Aux jeux paralympiques de Rio en 2016, des athlètes français ont gagné des médailles comme David Smétanine, médaillé d’argent en 50m ou Elodie Lorandi, médaillée de bronze en 100 et 400m.

La natation (par Elyne et Arwen)

Les règles établies par la fédération internationale de natation sont adaptées pour tenir compte du handicap des sportifs.

Si l’athlète ne peut pas utiliser le plongeoir, il peut prendre le départ directement dans l’eau. Il peut aussi être soutenu dans l’eau par un assistant avant le départ. Chaque nageur déficient visuel est averti avant de faire un virage ou un relais par un assistant qui le touche avec une perche au bout rembourré.

Philippe Croizon, né le 20 mars 1968 à Chatellerault (Vienne) est un athlète français et le premier amputé des quatre membres à avoir traversé la Manche à la nage, le 18 septembre 2010.

Le cécifoot (par Maxime et Maël R.)

Le cécifoot est un sport collectif.

C’est pour les malvoyants ou non-voyants, pour qu’ils jouent dans les mêmes conditions.

Il y a un guide : il donne des consignes aux footballeurs.

Le gardien ne porte pas de bandeau pour pouvoir arrêter le ballon.

Le ballon est sonore, il permet au joueur de la repérer.

Le cécifoot est une discipline pratiquée aux jeux paralympiques.

David Labarre est un joueur de cécifoot très fort !

Le rugby fauteuil ou le quad rugby (par Louison et Raphaël)

Le matériel : Le rubgy fauteuil se pratique sur un terrain de basket avec un ballon de volley.

Les équipes : Il y a deux équipes de 4 joueurs.

Le temps de jeu : Il y a une table pour marquer le temps.

Les règles : Pour marquer un point, le joueur doit passer entre les deux plots de l’adversaire, avec le ballon.

Le nom : ça s’appelle Quad Rugby ou Rugby Fauteuil.

Invention : Ce sport a été inventé au Canada en 1976, il y a 30ans.

Arbitre : Il y a deux arbitres sur le terrain, 3 arbitres qui comptent le temps.

Leur handicap est qu’ils ne peuvent plus marcher, il faut de la force dans les bras !

L'athlétisme (par Luna et Louise K)

Sport paralympique parmi les plus populaires, l’athlétisme fur l’un des premiers sports à être intégré au programme des jeux paralympiques de Rome en 1960. Il regroupe le plus grands nombre d’athlètes et d’épreuves : les courses sur piste (à l’exception des courses de haies), les sauts (à l’exception de la perche), les lancers (à l’exception du marteau) et enfin les courses longues, du 10km au marathon.

L'équitation (par Louise G, Eléonore et Inès)

C’est la seule discipline paralympique où il y a des hommes et des femmes en même temps. Il y a des épreuves libres avec la musique et une épreuve imposée. Il y a un étrier de sécurité fixé à la sangle. Céline Gerny avec Flint est arrivée à la 8ème place aux jeux de Rio.

Le tennis de table (par Julia et Clément)

La réglementation est identique aux règles de la fédération et la seule adaptation concerne le service pour les pratiquants en fauteuil.
Classes 1 à 5 : Joueurs en fauteuil.
Classes 6 à 10 : Joueurs debout.
Plus le chiffre est bas, plus le handicap est important.
Pour les joueurs sourd et malentendants, un certificat médical est exigé en compétition afin d'attester du niveau de surdité du sportif.
 
(sources : handisport.org.)